Cet été voyagez avec Points

Découvrez la sélection été du Cercle Points

Partagez :

Envie d’évasion, de contrées lointaines et de cultures exotiques ? Économisez l’avion, voyagez tout simplement en vous plongeant dans la lecture d’un Points.
Avec les 10 titres de la sélection été, le Cercle Points vous emmène en Israël, en Inde, au Mexique ou encore dans le Grand Nord islandais.
Bon voyage !

                                                                                                                                                                                   

Littérature

Etats-Unis

James Salter, Une vie à brûler

Les avions grondent, les jupes des filles s’envolent et Pearl Harbour se réchauffe aux derniers rayons du couchant. James Salter est pilote de guerre et aime la vie autant que les femmes. Fort de son audace et de son talent, il abandonnera sa base militaire bruyante et agitée pour le silence de l’écriture. La rencontre de Joe Fox, éditeur, signera son entrée remarquée dans le paysage littéraire américain.

« La vie est un désordre volatil que personne ne décrit mieux que James Salter. » The New York Times


Israël


Benny Barbash, My first Sony

Yotam est inquiet : et si les voix de sa famille, avec le temps, venaient à disparaître ? Heureusement, il a son petit magnétophone Sony. Il y a la cassette de « la maman de Maman », où on entend simplement sa respiration ; celle du Grand-père juif, ancien résistant ; celle des disputes entre ses parents… Une famille aimante mais en crise, à l’image de cette société israélienne exubérante et tourmentée.

« Une chronique drôle et hyperréaliste d’une enfance et d’un bout de la société israélienne des années 80. » Libération


Suisse

Martin Suter, Le Cuisinier

Licencié du restaurant où il cuisine, Maravan, jeune réfugié tamoul, lance sa propre entreprise, Love Food. Son principe : servir des dîners aphrodisiaques à domicile. Le succès est immédiat, tous les couples en mal de désir se ruent chez le maître des préparations moléculaires. Mais jour après jour, ses repas érotiques attirent une faune plus étrange…

« Un polar culinaire à base de miel et de fiel. Succulent. » L’Express


Mexique

 

Cloé Korman, Les Hommes-couleurs

Au seuil du désert, l’ingénieur français Georges Bernache et sa femme Florence, une Américaine, dirigent un vaste chantier ferroviaire censé relier le Mexique et les États-Unis. Des milliers d’hommes sont mobilisés, des fortunes englouties dans ce projet titanesque dont l’objet véritable n’est pas celui qu’on croit : en fait de train, ce sont les ouvriers eux-mêmes qui passent la frontière…

« Cloé Korman ne craint pas d'entrelacer la trajectoire intime d'une famille avec les enjeux politiques de notre époque. Elle nimbe son utopie d'une aura légendaire, diablement envoûtante. » Le Journal du dimanche


Prix du Livre Inter 2010
Prix Valéry-Larbaud

                                                                                                                                                                                   


Roman historique



Inde


 Javier Moro, Le Sari rose

Le destin tient parfois à un regard. Quand Sonia, étudiante italienne à Cambridge, rencontre celui de Rajiv, jeune indien discret, elle ne se doute pas qu’au-delà d’un homme, c’est une nation entière qu’elle va épouser. Rajiv, petit-fils de Nehru, fils d’Indira Gandhi, est promis à devenir le leader politique de l’Inde. Un amour qui fera d’elle l’unique héritière de la dynastie des Gandhi.

« Une saga passionnante. » Elle


Des Balkans à New York


Virginie Ollagnier, L’Incertain

Zoltàn Soloviev a fui la révolution bolchevique et connu la mort d’êtres chers : il n’est plus qu’incertitudes. Traînant ses secrets et ses doutes d’un pays à l’autre, il se réfugie dans l’amour des femmes. À presque soixante ans, en 1968, il rencontre Iéva, petite-fille d’un de ses grands amours. Pour la conquérir, il décide d’écrire ses Mémoires, se livrant dans toute sa vérité, toutes ses faiblesses.

« Bousculé par l'incertitude de l'Histoire et les événements, Zoltàn devient incertain lui-même. Et donc terriblement humain. » Elle


                                                                                                                                                                                   

Policier



Islande


Arnaldur Indridason, Hypothermie

Au bout de la corde bleutée, le cadavre de Maria. Un suicide ? Erlendur n’y croit pas.
Il rouvre le dossier. La vie de la jeune femme est un théâtre d’ombres : médiums, insomnies glacées, terreurs nocturnes, les morts vivaient à ses côtés. Quand elle était enfant, son père s’est noyé sous ses yeux. En Islande, on murmure que les secrets les mieux gardés demeurent au fond des lacs…

« Indridason signe un polar rigoureux, poignant et dépouillé. » Le Magazine littéraire


Italie

 

Gianrico Carofiglio, Les Raisons du doute

L’avocat Guido Guerrieri se rend à la prison de Bari pour rencontrer un prévenu condamné pour trafic de drogue. Il ne se doute pas que le prévenu est Fabio Ray-Ban, ce voyou fasciste qui fut le cauchemar de son adolescence. Guido hésite à se charger de sa défense. Mais la femme du détenu, une beauté exotique, se présente à son cabinet, et presque malgré lui il se laisse volontiers convaincre.

« C’est comme si Guerrieri débarquait tout juste d’un vol Alitalia en provenance du Los Angeles de Michael Connelly. » Publishers Weekly


Sud de la France

 

Valentin Musso, La Ronde des innocents

Raphaël est assassiné dans les montagnes pyrénéennes : on le retrouve torturé, les mains liées, au bord d’un sentier. Son frère Vincent reçoit peu de temps après une mystérieuse vidéo et découvre, stupéfait, que l’ancien rebelle, apparemment assagit, cachait une épouse et un fils. La voix de Raphaël, inquiète et oppressée, donne un éclat étrange à ces images. Il supplie : « Protège-les. »

« Un premier roman haletant, qui allie les techniques des grands maîtres du genre et une plume formidable. » Madame Figaro

                                                                                                                                                                                    

Poésie


Japon


Haïkus, La Lune et moi
Makoto Kemmoku, Dominique Chipot

 

« Découvrant les haïkus réunis ici, il me semble remonter à la source même de l’écriture poétique. Source originelle, archaïque, et par conséquent intemporelle, contemporaine à jamais. » Olivier Adam


Fondée en 1928, Ashibi est encore aujourd’hui l’une des plus célèbres revues de haïkus au Japon. Cette revue publie chaque mois les poèmes des plus grands maîtres et maîtresses du haïku contemporain.

Préface inédite d’Olivier Adam

Donnez votre avis!


Vous avez des avis, remarques, ou des envies pour améliorer notre nouveau site Lecerclepoints.com ?

 

Contactez-nous