La rivière noire: plus de 160 000 exemplaires vendus en France en deux mois!
auteur

La rivière noire: plus de 160 000 exemplaires vendus en France en deux mois!

Le dernier roman d'Arnaldur Indridason

Partagez :

« A chaque roman, Arnaldur Indridason nous épate un peu plus. »

Elle

Depuis juin, plus de 160 000 lecteurs en France ont (re)découvert Arnaldur Indridason. "La rivière noire" est un livre plein de cette froideur islandaise qui glace le sang du lecteur, mais nous y retrouvons aussi une passion toute féminine. Histoire de viol et de vengeance, ce nouveau roman d'Indridason, plein de mystère, nous rappelle l'existence de cette rivière noire qui coule au fond de chaque individu.


La rivière noire

La rivière noire

La vengeance est un plat qui se mange glacé

Le sang a séché sur le parquet, le tapis est maculé. Égorgé, Runolfur porte le t-shirt de la femme qu’il a probablement droguée et violée avant de mourir. Sa dernière victime serait-elle son assassin ? Pas de lutte, pas d’arme. Seul un châle parfumé aux épices gît sur le lit. L’inspectrice Elinborg enquête sur cet employé modèle qui fréquentait salles de sport et bars… pour leur clientèle féminine.

Lire le premier chapitre



 

 

 


L’auteur :

Arnaldur Indridason  est né à Reykjavik, en Islande, en 1961. Traduits dans plus de vingt langues, ses romans policiers sont aujourd’hui des best-seller internationaux et ont été récompensés par de très nombreux prix littéraires. La Cité des Jarres (Prix Clé de verre du roman noir scandinave 2006), La Femme en vert (Grand Prix des lectrices de  Elle  2007 et prix Clé de verre du roman noir scandinave 2005), La Voix (Grand Prix de littérature policière 2007), L’Homme du lac (Prix du polar européen 2008), Hiver arctique et Hypothermie sont tous disponibles en poche chez Points.

 

 

Dans quel ordre lire la série des enquêtes du commissaire Erlendur Sveinsson ?

1/ La cité des Jarres

2/ La femme en vert

3/ La voix

4/ L'homme du lac

5/ Hiver arctique

6/ Hypothermie

7/ La rivière noire

 

Pour aller plus loin