Prix du Meilleur Polar 2013
Policier

Prix du Meilleur Polar 2013

La sélection du mois de mars !

Partagez :

Le 4e roman sélectionné pour le Prix du Meilleur Polar des lecteurs de Points 2013 est arrivé en librairie ! Poussière tu seras est un polar d’une noirceur absolue sur l’Irlande et ses fantômes, inspiré par un scandale qui avait secoué le pays dans les années 1980.

 

Poussière tu seras, Sam Millar

Ancien policier à Belfast, Jack Calvert, alcoolique, élève seul son fils adolescent, Adrian. En faisant l’école buissonnière, celui-ci découvre un os humain dans la forêt. S’agit-il de celui de la petite Nancy, disparue depuis trois ans ? Rien ne permet de le dire. Alors que Jack enquête, d’autres personnes disparaissent, des restes humains sont retrouvés dans les bois et les anciennes pratiques sordides de l’orphelinat local sont révélées au grand jour. C’est tout le terrible passé de la ville qu’Adrian semble avoir déterré. Jusqu’au jour où il disparaît à son tour, laissant son ex-flic de père aux abois et dans une détresse qui le pousse hors de ses limites et de ses règles de conduite habituelles.

Un premier roman qui frappe fort, ne ménage pas son lecteur et possède une puissance d’évocation (couleurs, odeurs, températures et atmosphère) inhabituellement forte. Les éléments de l’enquête se superposent, les pistes se brouillent… et on redemande !

« Une vraie pépite qui va vous poursuivre bien après avoir tourné la dernière page. »
BBC

millar

 

millar

 

Un auteur pas comme les autres

Sam Millar est né à Belfast en 1953 et a partagé sa vie entre le militantisme pour l’IRA et… la prison (14 ans) ! De ces deux expériences, il ne cesse de tirer la puissance de ses romans, souvent très liés à la politique. Ainsi, de Poussière tu seras, il dit : « [Ce livre] parle d’une politique de dissimulation de Belfast connue comme le scandale Kincora. Les politiciens britanniques et le clergé ont dirigé un réseau pédophile à Belfast où les jeunes étaient agressés sexuellement. Parce que personne ne voulait rien dire, j’ai décidé d’en faire un roman, en espérant donner à ceux abusés, une voix qu’ils n’ont pas. J’ai été menacé par les paramilitaires quand le livre a enfin été publié. »



 

Pour aller plus loin

Donnez votre avis!


Vous avez des avis, remarques, ou des envies pour améliorer notre nouveau site Lecerclepoints.com ?

 

Contactez-nous