Le linguiste était presque parfait
Humour

Le linguiste était presque parfait

Le roman 100% jubilatoire de David Carkeet

Partagez :

 

 

 

« Entre Queneau et Agatha Christie, une enquête hilarante où il vaut mieux faire attention à ce que l’on dit. »

Madame Figaro

Le linguiste était presque parfait, David Carkeet


Si la grisaille et la sinistrose vous guettent, nous vous invitons au plus facétieux des Cluedo avec Le linguiste était presque parfait de David Carkeet.

Ne vous fiez surtout pas à l’apparence inoffensive des linguistes de l’institut Wabash, à leurs costumes ringards et à cette drôle d’habitude d’écouter les babillements des nourrissons. Non, non, c’est un vrai panier de crabes. Et Jeremy Cook n’en peut plus. Désormais affublé du surnom de « trou du cul » – mais par qui et pourquoi ? – il s’improvise détective lorsque le corps d’un de ses collègues est retrouvé dans son bureau.

Attention, tout ce que vous direz pourra être retenu contre vous !

Alors vous avez deviné ? Le professeur Aaskhugh ? Dans la crèche ? Avec un précis de grammaire ? Chut, on ne vous dira rien.


 

« Tout à fait jubilatoire. »

Transfuge

 

« Une véritable friandise intellectuelle. »

Grazia

 

« Un livre-totem. »

Le Monde

 

« Carkeet tu le lis, plus jamais tu le quittes. »

Elle

 

Et au printemps 2017, retrouvez les nouvelles aventures du linguiste dans Une putain de catastrophe en poche chez Points et le dernier volet de la trilogie chez Monsieur Toussaint Louverture.

 

Pour aller plus loin

Donnez votre avis!


Vous avez des avis, remarques, ou des envies pour améliorer notre nouveau site Lecerclepoints.com ?

 

Contactez-nous