Et le gagnant est...
Prix du Meilleur Roman

Et le gagnant est...

"Une femme fuyant l'annonce" de David Grossman

Partagez :

Les lecteurs sont les critiques les plus exigeants : c’est le pari qu'a fait Points en lançant en 2013 son Prix du Meilleur Roman. 10 mois et 12 livres plus tard, les 60 membres du jury ont voté pour couronner le meilleur d’entre eux : c'est le roman Une femme fuyant l'annonce de l'israélien David Grossman qui a remporté cette première édition du Prix.







Une femme fuyant l'annonce - David Grossman

 

Elle est une femme partagée entre deux hommes, et qui hésite toute une vie. Elle est une mère dont l’enfant est en danger, et qui préfère fuir la réalité. En Israël, pour elle, l’espoir et l’émotion se logent entre les bombes.

 

En savoir plus


    

 







UN JURY UNANIME


« Comme un trou en plein coeur, Une femme fuyant l'annonce est un très grand roman, écrit par un très grand auteur. Sublime. » Nathalie (Alsace)


« Il est des romans qui portent une blessure si profonde que celle-ci devient immédiatement la nôtre à leur lecture. Une femme fuyant l’annonce en fait partie. » Fabien (Québec)


« Difficile de retranscrire les émotions que ce roman a suscitées chez moi. Je l'ai refermé bouleversée tant par l’histoire émouvante et terrible de ce trio amoureux que par l'écriture virtuose et torturée de David Grossman. » Géraldine (Bretagne)


« Une oeuvre sans concession, une oeuvre totale, âpre, magnifique, belle tout simplement. » Richard (Limousin)


« Moi qui craignait le pathos, j'ai été submergée par l'émotion que renferme ce texte, rempli de nostalgie, de joies, de peines, rempli d'amour surtout… J'ai tellement envie de vous faire partager à quel point ce livre est beau, à quel point il m'a touchée, mais je ne suis pas certaine d'y arriver. J'ai juste envie d'hurler : "LISEZ-LE !!!" » Sandrine (Midi-Pyrénées)


PMR





 




 

 

L'auteur : David Grossman

Né à Jérusalem en 1954, David Grossman est l’auteur réputé de nombreux romans abondamment primés et d’essais engagés qui ont ébranlé l'opinion israélienne et internationale. Avant d’être distingué par le Prix du Meilleur Roman des lecteurs de Points, Une femme fuyant l’annonce a reçu le prix Médicis étranger en 2011 et a été élu Meilleur Livre de l’année par Lire.